Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog (fourre-tout) de MC

journalisme, photos, rugby, musique et voyages

Belfast : les peintures murales républicaines

Si l'on va à Belfast, il paraît inconcevable de ne pas s'arrêter dans les quartiers ouest, catholiques et protestants, à la recherche des fameux "murals". Ces peintures gigantesques représentent diverses thématiques historiques. A chaque pas, l'histoire vous rattrape. Même si l'ambiance n'est pas pesante, les grilles et check-points qui séparent les deux quartiers suffisent à vous donner la chair de poule.

Du côté des républicains (quartier catholique), la première fresque a été peinte en 1981, au moment des grèves de la faim. Mais d'autres thèmes ont vite fait leur apparition. Quand on fait le tour de falls road et des rues environnantes, on peut aussi bien tomber sur une fresque abordant les enfants, les liens entre le pays basque et l'Irlande du nord, Bush... Dernier type de fresque en date : une série de murals contre la drogue et l'alcool. On peut y voir Homer Simpson avachi dans un fauteuil et avertissant des dangers de la drogue.

En levant la tête, on peut voir des plaques commémoratives quasiment à tous les angles de rue. Scellées au mur, parfois fleuries comme des tombes, avec ou sans photo, elle sont érigées en souvenir de personnes mortes sous les balles des anglais ou des membres de milices unionistes.

Le plus surprenant, c'est que les habitants du quartier ont l'air d'apprécier de voir des touristes prendre en photos les fresques.
Alors que je me trouvais au milieu de la rue en train de prendre une photo, une voiture arrive. Je me pousse, mais le conducteur me fait signe de continuer. Il attendra que j'ai fini de prendre ma photo pour passer.
Un peu plus loin, au détour d'une rue, une plaque commémorative. Je passe à côté sans forcément la voir quand une personne âgée m'interpelle. Il veut que je la prenne en photo. Ça lui tient à coeur. Je m'exécute. 


Dans les guides, on vous décrit le quartier catholique comme un ghetto avec ses maisons de briques rouges qui s'alignent sur des kilomètres. Pourtant c'est quand je suis entrée dans le quartier protestant que j'ai vraiment eu l'impression d'entrer dans un ghetto...



Les fresques républicaines sont visibles ici



En complément, je vous conseille d'aller faire un tour sur ce blog, très complet : http://muralsirlandedunord.over-blog.com
de lire cet article du Monde Diplomatique sur le tourisme politique à l'adresse suivante : http://www.monde-diplomatique.fr/2008/01/LETY/15509
ou celui-là, réalisé lors de la sortie du film "Hunger" : http://www.telerama.fr/cinema/guerre-et-plaies,36296.php

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article